centre de reflexo - Pour les jambes lourdes
 La santé à vos pieds! - Avec Gérard et Liliane

Pour soulager les jambes lourdes  c'est naturel  

Si l’été est le plus souvent synonyme de légèreté, farniente et bonne humeur, il rime malheureusement avec fatigue et sensation de jambes lourdes pour de nombreuses femmes !
Cette désagréable sensation de lourdeur au niveau des jambes, de fatigue, est liée au fait que le retour veineux (remontée du sang des jambes au cœur) fonctionne mal et que le sang "stagne" dans les membres inférieurs. Pour faciliter ce retour sanguin, les veines disposent normalement d’un système valvulaire (petits replis à l'intérieur de la veine, permettant de limiter le poids de la colonne sanguine), de fibres élastiques et d'un « système musculaire », qui renforcent la tonicité de la paroi et permettent de résister à la pression.Cette mauvaise circulation dans les veines, particulièrement dilatées par la chaleur, est plus courante chez les femmes, et est également liée à des facteurs comme l’hérédité, l’âge, le surpoids et la sédentarité.La sensation de jambes lourdes s’accompagne parfois de crampes, de picotements ou d’œdèmes. Au-delà de l’inconfort, elle peut, à terme, dilater les capillaires, provoquant ainsi les varicosités, et les veines, entrainant la formation de varices.Bien entendu, manger sainement et pratiquer une activité physique comme la marche est bénéfique en cas de jambes lourdes mais est rarement suffisant.Pour vivre pleinement l’été sans subir les désagréments d’une mauvaise circulation, il existe des solutions naturelles :

1/ LA VIGNE ROUGE POUR FAVORISER LE RETOUR VEINEUX ET ÉVITER LES ŒDÈMES L’EMA (Agence Européenne du médicament), reconnaît l’efficacité de la vigne rouge dans le traitement symptomatique des troubles de la circulation veineuse (jambes lourdes et varices), dans le traitement de la fragilité capillaire et dans le traitement des brûlures et des irritations associées à une crise d’hémorroïdes (1)Elle prête par ailleurs aux extraits de vigne rouge des propriétés anti-oxydantesanti-inflammatoires et anti-œdémateuses, une action protectrice sur le foie, une action antimicrobienne, une action anti-oxydante et une action diurétique.Toutes ces propriétés ont bien entendu été validées par des recherches scientifiques sur les polyphénols du raisin, dont le resvératrol et les oligo-proanthocyanidines (OPC) (2) (3) :- Le resvératrol (présent dans la peau du raisin) montre une puissante activité anti-oxydante et une réelle capacité à ralentir le vieillissement des vaisseaux. Il a donc un effet protecteur et stimulant sur le système circulatoire.- Les anthocyanosides (présents dans les feuilles de la vigne rouge) diminuent la perméabilité des capillaires et augmentent leur résistance, évitant ainsi la stase veineuse. Dans le raisin, cette action angioprotectrice est augmentée par la présence de tanins, astringents et vasoconstricteurs, qui favorisent le retour veineux dans les jambes : les oligo-proanthocyanidines (OPC).La consommation d’extraits de vigne rouge permet donc de favoriser le retour veineux agissant ainsi directement sur la sensation de jambes lourdes, et de prévenir ou résorber les œdèmes.
2/ LE CASSIS POUR UN RENFORCEMENT PRÉVENTIF ET CURATIF DES VEINES ET VAISSEAUXLes baies du Cassis doivent leur coloration intense à des molécules complexes, les anthocyanes, aux propriétés proches de celles de la vitamine P. Elles contiennent par ailleurs trois fois plus de vitamine C que l’orange et sont riches en provitamines A et vitamine E. De récentes études ont démontré que le pouvoir antioxydant du cassis et son action contre le viellissement de la paroi des vaisseaux provient donc d’une synergie entre ses divers composés (anthocyanines, quercétine, vitamines A, C et E) (4).Les baies de Cassis sont également vasculoprotectrices et veinotoniques car elles renforcent la résistance et la perméabilité des capillaires, améliorant ainsi la rnicrocirculation dans les membres inférieurs.On sait aussi que les pépins de cassis sont riches en acides gras essentiels de la famille des oméga-3 (acide alpha-linolénique, acide stéaridonique, par exemple) et de celle des oméga-6 (acide gamma-linolénique, par exemple). Ces acides gras possèdent des propriétés hypotensives (baisse de la pression sanguine, ou de la tension) et anti-inflammatoires intérressantes pour les jambes gonflées et « chaudes »(5).La spécificité des baies de cassis réside par ailleurs dans la bonne assimilation de ses éléments. Diffusés dans le sang, ils sont ensuite excrétés dans les urines et sont efficaces sur tout le tractus.Les baies de cassis, aux multiples proriètés, sont donc essentielles en « phase d’attaque » avant et dès l’apparition des symptomes.
3/ LA MYRTILLE POUR AMÉLIORER LA MICROCIRCULATIONLa myrtille, riche en vitamine C, apporte aussi fer, magnésium, potassium et phosphore. Elle possède une quantité record de flavonoïdes aux propriétés fluidifiantes, anti-oxydantes et anticancéreuses. En dehors d'autres composants phénoliques, les fruits contiennent, comme le cassis, une grande concentration d’anthocyanes, dont l’effet anti-oxydatif dépasse de loin celui des vitamines C et E.De nombreuses études cliniques et épidémiologiques ont été publiées sur les liens entre la consommation de myrtilles et une réduction des risques de maladies cardiovasculaires et dégénératives. Elles indiquent que la consommation de flavonoïdes diminue le risque de perte d’élasticité des artères notamment celles des jambes (artériosclérose). D’autre part, les composés phénoliques des myrtilles contribueraient à réduire l’oxydation des lipides sanguins, les effets du stress oxydatif et l’inflammation du système vasculaire (oedèmes, vasodilatation, rougeurs)(6).La myrtille renforce donc les capillaires (anthocyanosides) en les protégeant de l’oxydation(7) améliore les fonctions contractiles des vaisseaux et limite l’inflammation.
4/ L’OLIVIER, UN HYPOTENSEUR NATURELLa « mode » du régime méditerranéen est née de nombreuses recherches qui ont démontré que le taux de décès du à des maladies cardiovasculaires est plus bas dans les pays consommateurs d’huile d’olive.D’autre part, l’efficacité prouvée de la feuille de l'olivier en fait un traitement préventif et curatif sûr de l'hypertension artérielle. Elle améliore la circulation en assouplissant et en dilatant les artères, favorise aussi la diurèse, fait régresser les oedèmes et diminue le taux d'urée sanguine.Pourquoi ? Parce qu’elle contient, en autre :- De l'oleuropéine, inhibiteur significatif de l'oxydation.- De l’oleuropéoside, qui a des propriétés hypotensives et agit sur les effets de l'hypertension artérielle comme les céphalées, vertiges, bourdonnements d'oreilles. Elle possède aussi des propriétés diurétiques, hypoglycémiantes et spasmolytiques avec une action vaso-dilatatrice et anti-arythmique (8) (9).- Des flavonoïdes, antioxydants qui aident à neutraliser les radicaux libres et jouent un rôle important dans la protection de la paroi artérielle.
QUATRE PLANTES À ASSOCIER POUR UNE ACTION EFFICACE ET GLOBALE !Chacune des plantes décrites ci-dessus possède des actifs avec des propriétés spécifiques. Si ces propriétés semblent proches, le message important à retenir ici est, que seul un complexe de ces plantes permet d’obtenir une action efficace sur l’ensemble des troubles de l’insuffisance veineuse et de permettre aux femmes de retrouver des jambes légères.Mais attention : consommer des complexes d’extraits de plantes peut être potentiellement dangereux et, du fait de la grande variation de composition des produits naturels proposés sur le marché, il faut impérativement veiller à la provenance, au dosage, et à la concentration des principes actifs des produits.



L'Equipe Expert Nature

__________________________Références: 
[1] Étude de l’EMA :[2] Henriet JP. Exemplary study for a phlebotropic substance, the EIVE Study [translated from French]. Fairfield, Conn: Primary Source; not dated. Étude mentionnée et résumée dans : Natural Standard (Ed). Herbs & Supplements - Grape seed (Vitis vinifera, Vitis coignetiae), Nature Medicine Quality Standard. http://www.naturalstandard.com/[3] Delacroix P. Double-blind study of Endotelon W in chronic venous insufficiency [translated from French]. La Revue de Médecine. Aug/Sept.1981;no.27-28:1793- 1802. Étude mentionnée et résumée dans : Natural Standard (Ed). Foods, Herbs & Supplements - Grape seed (Vitis vinifera, Vitis coignetiae), Nature Medicine Quality Standard. www.naturalstandard.com[(4] Études sur le cassis :“Antioxidant Activity of Black Currant Anthocyanin Aglycons and Their Glycosides Measured by Chemiluminescence in a Neutral pH Region and in Human Plasma”. Matsumoto, H., Y. Nakamura, et al. (2002). J. Agric. Food Chem. 50(18): 5034-5037[5] Thèse « Le Cassis (ribes nigrum L.) : études botanique, chimique et effets thérapeutiques », Stéphanie GERBAKA, Grenoble 2013(6) Neto CC. Cranberry and blueberry: evidence for protective effects against cancer and vascular diseases. Mol Nutr Food Res. 2007 Jun; 51(6):652-64[7] Kay CD, Holub BJ. The effect of wild blueberry (Vaccinium angustifolium) consumption on postprandial serum antioxidant status in human subjects[8] Susalit E, Agus, N Olive (Olea europaea) leaf extract effective in patients with stage-1 hypertension: Comparison with Captopril., Effendi I et al. Phytomedicine. 2010 Oct 29[9] Syed Haris Omar, Oleuropein in Olive and its Pharmacological Effects
Sites partenaires :
www.activastore.com - www.produits-nutritifs.comVous pouvez mettre à jour vos données ou vous désabonner à tout moment